8 astuces pour un ventre plat avant l’été

ventre plat

Chaque année, c’est la même chose : à l’approche de l’été, tout le monde rêve d’un corps parfait. Tous les ans, chacun se lance donc à la poursuite du fameux bikini body, en espérant pouvoir l’atteindre avant les vacances. Et comme toujours, personne n’y arrivera. Malgré tout, voici nos petites astuces pour un ventre plat !

 

On sait ce que vous vous dites… « N’importe quoi, si je veux, je peux l’avoir, moi, le corps parfait avant l’été ! » Sauf qu’en fait, non. La raison ? Elle est toute simple : le fameux bikini body dont on nous parle dans les magazines n’existe pas ! Merci – entre autres, la retouche photo. L’image qu’on nous renvoie du corps idéal est tellement faussée, que personne ne sera jamais satisfait.

 

Même les plus sportifs et sportives d’entre nous ont des complexes. On est toujours trop petit ou trop grand, trop maigre ou trop gros, avec de la cellulite, des cicatrices, une épaule plus basse que l’autre, les orteils de travers… Et vous savez quoi ? C’est très bien comme ça ! Inutile, donc, de vous tracasser pour vos petits défauts : les gens autour de vous en auront sans doute de plus gros…

 

En revanche, rien ne vous empêche de vous remettre en forme pour passer des vacances au top ! Pas dans le but de perdre ou prendre du poids, mais plutôt pour vous sentir mieux dans votre tête, et donc dans votre corps. Vous pouvez donc commencer par vous attaquer au « défaut » le plus commun, celui d’avoir des tablettes de chocolat plus fondues qu’autre chose !

 

Avoir un ventre plat, c’est facile

 

Dites adieu aux chewing gum

 

Ah oui, on ne vous avait pas dit ? Ici, pas de sport, ou peu. Le ventre plat, ça se travaille sur le long terme, autrement qu’en faisant des séances intensives tous les matins… En premier lieu, dites donc adieu aux chewing gum ! Ces derniers donnent certes l’haleine fraîche, mais ils font aussi entrer de l’air dans le tube digestif, provoquant ainsi de l’aérophagie. Autrement dit, le ventre qui gonfle, et c’est pas joli joli…

 

Ne buvez pas en mangeant

 

Cette astuce, nous la devons notamment à la médecine ayurvédique, plus ancienne médecine du monde. Celle-ci compare en effet la digestion à un feu ardent. Versez de l’eau dessus, et vous risquez de l’éteindre. Boire tout au long du repas a donc pour effet de stopper ou ralentir le processus de digestion. Résultat, vous avez du mal à digérer, les aliments fermentent davantage et votre ventre a tendance à gonfler.

 

ventre plat

 

Boire du chaud après les repas

 

Si vous ne devriez pas boire en mangeant, ni juste avant, vous pouvez, en revanche, vous désaltérer après. Mais attention, pas n’importe quoi ! Le mieux étant en effet de privilégier un thé ou une tisane digestive. Une fois le repas terminé, attendez une petite demi-heure et savourez votre boisson chaude. Vous faciliterez ainsi le travail de digestion et favoriserez le transit intestinal. Au fil du temps, vous devriez voir la différence !

 

Mâchez bien, mangez moins

 

Au cours des repas, faites attention à votre mastication : moins vous allez mâcher les aliments, plus ils vont arriver « tout gros » dans votre estomac, et mettre plus de temps à être digérés. Vous n’aurez alors pas de sensation de satiété et aurez tendance à manger plus que nécessaire. En mastiquant bien, vous obligerez votre estomac à produire plus de sucs gastriques, rendant la digestion plus rapide et surtout plus efficace. Vous absorberez alors plus de nutriments et serez plus vite rassasié(e)s.

 

Évitez le lait de vache

 

C’est bien connu : le lait de vache est très difficile à digérer. Voilà pourquoi, d’ailleurs, de plus en plus de personnes y sont intolérantes ! Afin de ne plus être ballonné(e), essayez plutôt les produits laitiers à base de lait de brebis ou de chèvre. Beaucoup plus digestes, ils vous éviteront bien des désagréments. Autrement, vous pouvez également opter pour des laits et produits laitiers végétaux, à base d’amande ou de soja.

 

Massez pour activer la digestion

 

Pour faciliter encore plus le transit, n’hésitez pas à vous masser le ventre, 10 minutes après que le repas soit terminé. Avec les deux mains à plat sur l’abdomen, massez doucement dans le sens des aiguilles d’une montre pendant quelques minutes, en respirant profondément. Un petit geste simple qui va non seulement vous détendre mais favoriser le bon fonctionnement du système digestif. Évitez cependant de vous allonger !

 

Respirez profondément

 

On ne parle pas ici de la respiration normale, que l’on fait sans même s’en rendre compte. En effet, il est plutôt question de respiration profonde, à effectuer lors de séances journalières. Pour cela, asseyez-vous confortablement, sur un fauteuil ou en tailleur. Gardez le dos bien droit, poser vos mains sur les genoux et inspirez jusqu’à gonfler entièrement vos poumons. Ensuite, expirez à fond en prenant soin de rentrer le nombril autant que possible.

 

Faites des abdos régulièrement !

 

Eh oui, le plus efficace pour un ventre plat reste encore de faire un peu de sport. Mais pas n’importe comment : oubliez les « crunchs » qui, s’ils sont mal exécutés, peuvent faire ressortir votre ventre. Préférez des séances sur les abdominaux profonds, en privilégiant des postures de gainage comme la planche ou certaines positions de yoga. L’idéal étant d’en faire au moins 3 fois par semaine afin d’avoir de bons résultats sans trop se fatiguer !

Partagez3
Tweetez
Enregistrer1
+1