Protéines végétales : pour remplacer la viande

protéines végétales

Devenir flexitarien voire végétarien, c’est bien. Pour des raisons de santé, par souci d’écologie et/ou par conviction personnelle. Mais ça n’est pas toujours évident au début. Le mythe de la fameuse carence en protéines vous fait peur, et vous empêche de sauter le pas. Pour vous rassurer, voici une liste de 8 ingrédients riches en protéines végétales, pouvant très largement remplacer la viande au quotidien…

 

Le combo céréales + légumineuses

 

En plus d’être bonnes séparément, les céréales et les légumineuses – dès qu’elles sont associées, sont riches en protéines. Une bonne excuse pour déguster plus souvent des tortillas de blé aux haricots rouges, du couscous à base de semoule et pois chiches, ou encore du riz cantonais végétarien, associant riz et petits pois.

 

Les graines de chanvre

 

Bonnes pour la santé mais également très digestes, les graines de chanvre sont également riches en protéines et en acides aminés essentiels. Pourquoi s’en priver ?

 

Les protéines de soja texturées

 

Les fameuses protéines qui prennent le goût de ce avec quoi elles sont cuisinées ! Parfaites pour imiter la texture de la viande, elles s’intègrent parfaitement dans des wraps, des burgers ou encore des salades. Seul inconvénient : penser à bien les préparer sous peine d’avoir l’impression de manger du papier… Et si cela ne vous tente pas, vous pouvez toujours vous rabattre sur le tofu, qu’il soit soyeux ou fumé !

 

Le seitan

 

Pâte à base de gluten de blé, le seitan peut lui aussi faire office de parfait substitut. Pouvant s’apparenter à de la volaille, il est délicieux lorsqu’il est cuit dans un bouillon et intégré dans des plats mijotés ou en sauce.

 

Le beurre de cacahuètes

 

Avis aux amateurs de peanut butter ! Le beurre de cacahuète est une excellente source de protéines, de fibres, de potassium et de magnésium… Bien qu’il ne faille pas en abuser – car ça reste tout de même de la pâte à tartiner, vous pouvez toutefois vous amuser à l’incorporer dans des sauces pour crudités, l’étaler sur du pain pour le goûter ou encore l’ajouter dans un yaourt ou un smoothie, toujours en petites quantités…

 

Les amandes

 

Riches en fibres et en calcium, ainsi qu’en fer, en potassium et en magnésium, les amandes sont idéales en cas de grignotage. Afin de mieux les assimiler, pensez toutefois à les faire tremper dans de l’eau, plusieurs heures avant de les manger. Elles entreront alors en germination et, en plus d’être plus faciles à digérer, auront davantage de bienfaits ! Attention toutefois de ne pas trop en consommer, elles ont une teneur en matières grasses assez élevée.

 

Le quinoa

 

En plus d’être garanti sans gluten, le quinoa contient des nutriments et acides aminés essentiels au bon fonctionnement de votre corps. Possédant un faible indice glycémique, il est un aliment santé à ne pas occulter. Seule précaution à prendre : vérifier sa provenance et préférer un quinoa français, qui ne soit pas issu de l’agriculture intensive.

 

Le houmous

 

Une parfaite alternative si vous ne tenez pas spécialement aux pois chiches seuls, mais souhaitez tout de même profiter de leur haute teneur en protéines végétales. À assaisonner comme vous le souhaitez et à manger selon vos envies, le houmous achèvera de vous réconcilier avec l’alimentation végétarienne !