6 conseils pour végétaliser son assiette

végétaliser son assiette

Sans forcément devenir végétarien, il est vivement recommandé de végétaliser son assiette. D’une part parce que manger moins de viande est meilleur pour la santé, et d’autre part parce que c’est mieux pour la planète. Aujourd’hui, nous allons donc vous donner 6 conseils pour réduire facilement votre consommation de produits d’origine animale…

 

Végétaliser son assiette simplement

 

Opter pour le lait végétal

 

Si, comme 80% de la population mondiale, vous êtes intolérant(e) au lactose, il est temps pour vous de passer au lait végétal ! Amande, noisette, soja, avoine, coco, chanvre ou encore riz, il existe des laits végétaux pour tous les goûts. Souvent enrichis en calcium, ils remplacent aisément le lait animal dans toutes vos recettes ou simplement dans votre bol de céréales.

 

Remplacer les œufs par…

 

… de la banane écrasée, de la compote de pomme, de la fécule de maïs, des graines de chia, ou encore de la farine de pois chiche. Autant d’ingrédients qui peuvent sembler improbables mais qui peuvent efficacement remplacer les œufs dans de nombreuses préparations culinaires. Loin d’être irremplaçables, les œufs ne font souvent office que de liant. Trouvez quelque chose de tout aussi gluant, et le tour est joué.

 

Apprivoiser les légumineuses

 

Il fut un temps où nos grands-parents et arrière-grands-parents mangeaient bien plus régulièrement des légumineuses que nous. Environ 7kg par an, contre 1,7kg aujourd’hui. Depuis trop longtemps, lentilles, haricots rouges ou blancs, pois chiches et autres fêves ont disparu de nos assiettes. À tort, car ils sont ultra-nourrissants en plus d’être riches en protéines, pauvres en graisses, et très peu chers.

 

Faire la paix avec le soja

 

Longtemps, on nous a dit que le soja n’était pas bon pour la santé. Riche en isoflavones – ou phyto-oestrogènes, il a en effet été trop souvent tenu pour responsable de maladies liées aux hormones. Pourtant, il n’en est rien ! Et c’est tant mieux car le soja entre dans la composition de nombreux substituts de viande, parmi lesquels tofu – ferme, lacto-fermenté ou soyeux, tempeh ou encore protéines de soja texturées.

 

Démystifier les protéines

 

Partout on entend dire que les meilleures protéines se trouvent dans la viande, et que le régime végétarien peut provoquer une carence. Eh bien figurez-vous que c’est totalement faux. Les protéines sont présentes dans tous les aliments consommables par l’Homme, qu’ils soient d’origine végétale ou animale. Bien sûr, en quantités différentes, mais suffisamment pour ne pas en manquer, quoi que vous mangiez…

 

Adapter des plats simples

 

La meilleure façon de faire, est de modifier légèrement des plats que vous avez l’habitude de préparer. Remplacez le poulet du taboulé par un peu de tofu fumé. Ou la viande des pâtes bolognaise par des protéines de soja texturées. Plus simplement, enlevez la viande de vos préparations, sans systématiquement chercher un substitut. Au fil du temps, vous vous habituerez et pourrez apprendre de nouvelles recettes.

 

On vous l’avait bien dit : végétaliser son assiette n’est pas si compliqué qu’il y paraît. Et si vous hésitez toujours à vous lancer, dites-vous qu’en plus de faire du bien à votre santé, vous allez aussi en faire à votre porte-monnaie ! La viande coûte très cher. Moins en consommer ne peut que vous aider à préserver votre budget…

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1