We Accept : La publicité d’Airbnb qui critique le « muslim ban » de Donald Trump

Le 27 janvier dernier, Donald Trump signait un décret interdisant l’accès aux États-Unis aux citoyens issus de sept pays à majorité musulmane : l’Iran, l’Irak, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. Le 5 février, alors que se tenait le Super Bowl, un show télévisé rassemblant près de 110 millions de téléspectateurs américains, Airbnb en a profité pour diffuser son spot mettant en scène des visages de toutes les origines. Un spot de 5 millions de dollars (soit 4,6 millions d’euros) afin de véhiculer un message militant contre le « muslim ban ». Souvenez-vous, le PDG d’Airbnb, Brian Chesky avait annoncé, quelques jours plus tôt, vouloir accueillir 100 000 personnes sans domicile, et vouloir verser 4 millions de dollars au Comité international de secours (IRC), une ONG venant en aide aux populations déplacées.

 

Partagez2
Tweetez
+1
Enregistrer