Job étudiant : travailler sans sortir de chez vous, ça vous dit ?

job étudiant

Comme beaucoup d’autres élèves, vous pourriez avoir besoin d’un job étudiant pour subvenir à vos besoins. Ce qui ne vous réjouit guère quand vous pensez aux contraintes que ça implique. Et si on vous disait qu’il est possible de travailler sans sortir de chez vous ?

 

Horaires tardifs ou décalés, temps de transport rallongés, fatigue accumulée… Nombreux sont les inconvénients d’un job étudiant. Pourtant, vous avez besoin d’en trouver un. Pas de panique, contrairement à ce que vous croyez, le McDo ou la supérette du coin ne sont pas vos seules options. Il existe en effet des petits boulots que vous pouvez faire depuis la maison.

 

L’avantage ? Vous pouvez travailler quand vous voulez et où vous voulez, du moment que vous respectez les délais qu’on vous donne. Avouez que c’est plutôt un bon plan. Tout ce dont vous aurez besoin, c’est d’un ordinateur en état de marche, et d’une bonne connexion internet. Et bien sûr, d’un peu de temps… Alors, ça vous tente ?

 

Rédacteur(trice) web

 

Entre articles de blog, fiches produits, textes optimisés pour le web ou encore brochures de communication pour un webzine, un journal numérique ou encore une entreprise, les missions d’un(e) rédacteur(trice) web sont riches et variées. Pour postuler, il vous faudra simplement avoir une grammaire et une orthographe irréprochables, ainsi qu’une plume agréable à lire et une bonne capacité de synthèse. Si vous possédez toutes ces compétences, vous n’aurez pas de mal à trouver quelques missions.

 

Correcteur(trice)

 

Si vous n’êtes pas sûr(e) de votre style littéraire, mais connaissez vos règles de grammaire et votre orthographe sur le bout des doigts, peut-être devriez-vous vous tourner vers le métier de correcteur(trice). Vos missions ? Relire divers textes tels que des descriptions de produits, des brochures publicitaires ou encore des articles de journaux, dans le seul et unique but de corriger les erreurs de grammaire, de syntaxe et/ou d’orthographe. L’avantage, c’est que comme personne ne veut faire ce job, il est plutôt bien payé.

 

Traducteur(trice)

 

Si vous avez des facilités en langues, ou que vous êtes bilingue depuis l’enfance, vous devriez songer à mettre vos connaissances à profit, en devenant traducteur ou traductrice. Anglais, allemand, espagnol, chinois ou japonais… beaucoup de sites, journaux et blogs en ligne sont demandeurs. De nombreuses plateformes de freelancing regorgent d’offres de ce type. Il vous sera donc facile de trouver de nouveaux clients et vous faire un peu d’argent entre deux cours ou deux devoirs.

 

Social Media manager

 

Les réseaux sociaux n’ont aucun secret pour vous ? Vous connaissez tous les rouages de Twitter, Facebook et Instagram ? La répartie et la diplomatie sont des sens innés chez vous ? Peut-être devriez-vous tenter votre chance en tant que social media manager. De plus en plus d’entreprises font appel à des étudiant(e)s pour gérer leurs comptes et réseaux sociaux quelques heures par semaine. N’est-ce pas le petit boulot parfait pour vous ? Au moins, vous aurez une bonne raison d’être connecté(e) en permanence…

 

Transcripteur(trice)

 

Ce job étudiant est fait pour vous si vous êtes un(e) as du clavier. Vous tapez plus vite que votre ombre ? Pensez à devenir transcripteur ou transcriptrice. Vous n’aurez besoin d’aucune compétence particulière, si ce n’est manier le clavier à la perfection. L’idée, ici, est en effet de retranscrire à l’écrit des enregistrements audio, de type interview ou podcast. Un job bien payé, pour lequel vous choisissez vous-même vos horaires et votre charge de travail. Le bon plan parfait !