Amitié : BFF ou relation toxique ?

relation toxique

Il y a quelques années, peut-être au collège, ou bien au lycée, vous vous êtes lié(e) d’amitié avec celui ou celle qui, aujourd’hui, est votre meilleur(e) ami(e). Seulement voilà, depuis quelques temps, vous vous sentez inconfortable dans cette relation. Réelle amitié ou relation toxique ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

 

Les signes qui ne trompent pas

 

L’amitié est quelque chose de précieux. Tout comme le grand amour, les relations amicales peuvent durer toute une vie, à condition qu’elles soient sincères. Dans certains cas, en effet, celui ou celle que vous pensez être votre BFF, se révèle être une personne manipulatrice et toxique. Voici les signes qui doivent vous alerter sur le vrai visage de cette amitié…

 

 

Si vous vous reconnaissez dans la plupart de ces points, c’est que votre amitié n’est peut-être pas aussi belle qu’il y paraît. Il est temps de mettre les choses à plat et d’en discuter avec l’intéressé(e) avant que les choses n’empirent. Vous ne pourrez qu’en sortir gagnant(e) : soit en vous libérant de son emprise (s’il s’agit bien d’une relation toxique), soit en rééquilibrant les choses et en renforçant vos liens amicaux (s’il s’agit d’un simple malentendu).

 

Se libérer d’une relation toxique

 

Vous en êtes certain(e), votre amitié est toxique et vous empêche de vivre. Vous en avez parlé autour de vous, vos amis et votre famille sont d’accord. Certains, même, vous ont avoué le penser depuis longtemps sans avoir osé vous le dire. Il est donc temps de vous en libérer. Plus facile à dire qu’à faire, on vous l’accorde, mais pas impossible !

 

La première chose à faire est de dire à la personne concernée tout ce que vous avez sur le cœur. De vive voix, ou par écrit, si c’est plus simple pour vous. Ecrivez-lui une lettre dans laquelle vous mettrez tout votre cœur. Attention, soyez sincère mais pas méchant(e). Le but n’est pas de faire des reproches mais bien d’exprimer au mieux ce que vous ressentez.

 

C’est un point important car si votre soi-disant BFF le prend mal, c’est qu’il vaut mieux vous en éloigner. Si, au contraire, il ou elle reconnait ses torts et vous demande pardon, alors tout n’est pas perdu. Prenez garde toutefois aux belles paroles et ne vous laissez pas avoir de nouveau ! Si l’histoire se répète, fuyez une bonne fois pour toute !

 

Enfin, il ne faut pas culpabiliser si les choses se passent mal. On peut difficilement imaginer une fin heureuse pour de telles histoires d’emprise. Le clash est malheureusement inévitable mais il vous sera bénéfique ! Ne vous morfondez donc pas si votre amitié se termine avec perte et fracas. Ça n’est en aucun cas votre faute, et vous serez bien mieux comme ça.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1