Apprendre à lâcher prise au quotidien

lâcher prise

Stress des exams, emploi du temps surchargé, problèmes familiaux… nombreuses sont les raisons qui peuvent nous pousser à bout. Pour faire face à ces émotions perturbatrices, rien de tel que le sport, la méditation, le yoga et surtout, apprendre à lâcher prise.

 

Afin de retrouver calme et sérénité au quotidien, les outils ne manquent pas ! Une bonne séance de sport pour décompresser, une session relaxation ou yoga, ou encore une longue marche tous les matins… Autant d’activités très utiles quand il s’agit de recharger les batteries et éliminer les pensées négatives. Problème : comment garder son calme face à une situation critique lorsque celle-ci survient en pleine journée ? Difficile en effet de sortir le tapis de yoga en plein cours magistral ! Un seul mot d’ordre, le lâcher-prise.

 

Lâcher prise, c’est quoi exactement ?

 

Avant toute chose, il convient de ne pas confondre lâcher-prise et désengagement ou lâcheté. Quand on apprend à lâcher prise, il n’est pas question de laisser faire les choses sans jamais s’impliquer ou réagir. Il est plutôt question de laisser couler ce sur quoi nous n’avons de toute façon aucun contrôle.

 

Prenons un exemple très simple : très ponctuel(le), vous ne supportez pas l’idée de ne pas être à l’heure. Mais alors que vous vous rendez en cours, vous retrouvez coincé(e) dans un gros bouchon. Que vous soyez en bus ou en voiture, ni vous ni le chauffeur n’avez de pouvoir sur la situation. Vous énerver ne servirait donc à rien, si ce n’est vous causer plus de stress. À ce moment-là, il faut donc lâcher prise et accepter que vous aurez du retard.

 

lâcher prise

 

En quoi est-il bénéfique ?

 

Le lâcher-prise permet, entre autres choses, de gérer plus facilement nos émotions. Qu’il s’agisse de peur, stress, angoisse, nervosité, fatigue, colère ou jalousie, il nous aide à mieux les appréhender. De ce fait, on se sent mieux dans sa tête et, par conséquent mieux dans son corps. L’esprit étant plus serein, les maladies psychosomatiques, trouvant leur source dans nos émotions perturbatrices, se développent beaucoup moins.

 

Dernière chose, et pas des moindres, lâcher prise nous permet de faire le deuil d’événements incontrôlables. Qu’elles soient passées, présentes ou futures, il y a des choses qu’on ne peut effectivement pas changer ni contrôler. Plutôt que d’avoir des regrets ou des remords, il faut donc les accepter et en tirer les leçons nécessaires. En y parvenant, vous serez alors moins soumis(e) au stress et aux énergies négatives !

 

Et en pratique, comment ça se passe ?

 

Apprendre à lâcher prise n’est pas quelque chose de facile, mais cela peut vous être salutaire en période d’examen par exemple, comme dans la vie de tous les jours. Afin d’y parvenir, voici quelques pistes à explorer :

 

Partagez20
Tweetez
+1
Enregistrer