Manque de sommeil : comment y remédier ?

manque de sommeil

À l’heure des examens et des contrôles de fin de trimestre, vous vous sentez fatigué(e)s et épuisé(e)s. Comme la grande majorité des lycéens et jeunes étudiants, vous souffrez très certainement d’un manque de sommeil. Un problème préoccupant auquel il est toutefois possible de remédier…

 

Bien au-delà de la simple nuit blanche occasionnelle, le manque de sommeil récurrent est à prendre très au sérieux. En effet, outre le manque d’énergie et d’entrain, vous avez du mal à vous concentrer et vous énervez plus vite. Vous avez également tendance à manger plus que de raison et à prendre du poids. Affaibli, votre organisme est beaucoup plus sujet au rhume et autres maladies hivernales. Enfin, dans des cas extrêmes, une telle fatigue peut accroître le risque de certains cancers, d’AVC et de maladies cardiovasculaires. En somme, plus vite vous vous attèlerez à régler le problème, mieux cela vaudra pour vous !

 

Habitudes à prendre pour remédier au manque de sommeil

 

Alléger le repas du soir

 

Pour bien dormir, il faut avoir l’estomac vide, ou presque. En effet, plus vous allez manger, plus votre estomac et votre système digestif seront sollicités. Alors qu’il devrait se reposer, votre corps va donc continuer son travail de manière intensive et le sommeil ne sera pas réparateur. À l’inverse, si vous mangez léger, vous aurez fini de digérer au moment d’aller vous coucher et dormirez plus profondément. Finies les pizzas quatre fromages à 23h, bonjour les soupes de légumes et les viandes maigres ! C’est pour votre bien…

 

Mettre en place un rituel de coucher

 

Comme les jeunes enfants, installez une routine pré-dodo : elle vous aidera à sombrer plus facilement dans le sommeil. Pour ce faire, il vous suffit de respecter des horaires de coucher et de réveil au quotidien. Cela vous permettra de créer un bon rythme et favorisera la récupération. Pour faciliter davantage la venue du sommeil, privilégiez une activité calme comme la lecture, le dessin, le tricot, etc. Éteignez surtout les écrans, smartphones compris. Trop lumineux et agressifs, ils stimulent le cerveau et rendent l’endormissement difficile.

 

manque de sommeil

 

Faire confiance aux plantes médicinales

 

Afin de rejoindre plus facilement les bras de Morphée et réduire le stress qui vous empêche peut-être de dormir convenablement, préparez-vous des tisanes ! Les plantes à privilégier ? L’ortie et la valériane. Idéale pour lutter contre la fatigue et le manque de sommeil, la première vous aide à faire le plein de magnésium, de potassium et de vitamine B. La seconde, quant à elle, est connue pour traiter l’insomnie et l’anxiété. Mélangez les deux et vous obtiendrez une véritable potion magique… L’avantage : il n’y a aucune accoutumance.

 

Se tourner vers les huiles essentielles

 

Substances naturelles très puissantes, les huiles essentielles peuvent également combattre le manque de sommeil. Citons par exemple la lavande fine ou vraie qui, une fois mélangée à de l’huile d’amande douce, favorise la détente et l’endormissement. Pour 1 à 2 gouttes de lavande, comptez 7 à 8 gouttes d’huile végétale. Appliquez-la ensuite en massage sur le plexus solaire, une demi-heure avant le coucher pour de meilleurs résultats. Vous pouvez aussi l’utiliser en diffusion, pour une atmosphère apaisante.

Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer