Syrie : La pluie de bombardements continue de s’abattre sur Alep

Depuis près d’une semaine, les armées de l’air syrienne et russe s’adonnent à une série de bombardements sur les zones tenues par les insurgés dans l’est d’Alep. Un déluge d’attaques coûtant la vie à des milliers de Syriens pris au piège dans la 2ème ville du pays…

Les bombes continuent de pleuvoir sur Alep. Ce mercredi, à l’aube, les deux plus grands hôpitaux, situés dans la partie rebelle de la cité syrienne, ont été touchés par des frappes aériennes. Dans l’un d’entre eux, un générateur a été complètement détruit, et 3 employés ont été blessés dans le deuxième hôpital : un chauffeur d’ambulance, une infirmière, et un comptable. Selon Adham Sahloul, membre de l’ONG médicale Syrian Medical Society, basée aux Etats-Unis, « l’attaque est survenue à 4 h du matin. Un avion militaire les a visés directement. (…) Il ne reste plus (à l’Est d’Alep) que six hôpitaux encore en activité, maintenant que ces deux établissements sont hors-service », pouvait-on lire chez nos confrères de 20 minutes. Il s’agirait là, donc, d’une stratégie visant à faire plier les rebelles s’opposant au régime de Bachar el-Assad.