Attentat de Kaboul : un Afghan photoshope plusieurs monuments en hommage aux victimes

En hommage aux victimes des attentats ayant frappé la ville de Kaboul, en Afghanistan, samedi dernier, un artiste afghan a décidé de photoshoper les plus grands monuments mondiaux en signe de critique quant à l’indifférence de la communauté internationale…

Suite aux attentats du 13 novembre 2015, perpétrés à Paris, de nombreux monuments avaient pris les couleurs du drapeau français. La Belgique, les Etats-Unis et la Turquie avaient vu les couleurs de leurs drapeaux illuminer, également, de nombreux monuments. Le samedi 23 juillet, c’était au tour de Kaboul, en Afghanistan, d’être le théâtre de l’horreur. En effet, un attentat, organisé par l’organisation terroriste DAESH, a fait 80 morts. Pourtant, la communauté internationale n’a pas semblé exprimer une once d’émotion quant à cet événement. Mehdi Amini, un architecte et designer afghan, a donc décidé de retoucher les plus grands monuments, en hommage aux victimes afghanes du terrorisme. Du Christ Rédempteur de Rio, au Brésil, à l’Opéra de Sydney, en Australie, en passant par notre Dame de fer (non, je ne parle de Margaret Thatcher, mais de la Tour Eiffel…), de nombreux monuments ont été photoshopés par le jeune artiste.  « Personne ne prête attention à cette attaque. Les victimes ne sont que des numéros de plus sur la liste », s’est-il exprimé dans L’Express.