Pokémon Go : l’opposition syrienne parodie le phénomène pour dénoncer la situation des enfants dans le conflit

L’application Pokémon Go a, encore une fois, été parodiée. Cette fois-ci, il ne s’agit plus d’éveiller les consciences quant à la cause animale (WWF), mais de la situation des enfants dans une Syrie déchirée par un conflit qui dure depuis plus de 5 ans… 

 

L’organe de communication des forces de l’opposition syrienne RFS (les Forces révolutionnaires syriennes, opposées à Bachar al-Assad) a diffusé, sur Twitter, une série de photos montrant des enfants syriens tenant une image de Pokémon, légendée par une phrase en arabe demandant au monde de venir les sauver…

 

 

La semaine dernière, déjà, l’artiste Saif Aldeen Tahhan avait parodié le phénomène Pokémon Go afin de dénoncer la situation critique de la Syrie. En effet, celui-ci avait publié sur Facebook des montages photo de l’application, avec pour arrière-plan des champs de bataille syriens. Les Pokémon étaient remplacés par des médicaments, des livres, ou encore une bouée de sauvetage.

 

 

Rappelons que la guerre en Syrie persiste depuis 2011, et aurait fait plus 400 000 morts depuis le début du conflit.