Créteil : un élu municipal retrouvé mort chez lui

Le conseiller municipal (Les Républicains) Alain Ghozland âgé de 73 ans a été retrouvé mort chez lui dans une résidence à Créteil le 12 janvier au matin. C’est son frère qui, s’inquiétant de ne pas le voir à la synagogue lundi soir, a trouvé le corps. Le rapport d’autopsie révélé ce matin confirme qu’il s’agit bien d’un homicide volontaire,  et que M. Ghozland a également été violemment frappé. Si la porte de son appartement ne porte pas de traces d’effraction, son appartement a en revanche été fouillé et laissé en désordre. Sa voiture et ses cartes bancaires ont également disparu.

Au vu de l’agression antisémite qui a eu lieu à Marseille lundi 11 janvier, la piste d’un crime antisémite a été évoquée ; En effet, Alain Ghozland était très impliqué dans la communauté juive de Créteil. Néanmoins, même si l’enquête n’écarte pas encore complètement cette possibilité, la piste du cambriolage qui aurait mal tourné ou de la mauvaise rencontre est considérée comme la plus probable au vu des vols à l’appartement de la victime. Il aurait ainsi ouvert sa porte à la mauvaise personne.

Le maire de Créteil Laurent Cathala a salué « un humaniste » et « un conseiller d’opposition apprécié de tout le monde », élu depuis 1995. L’enquête n’a pas encore identifié de suspect.

Partagez1
Tweetez
Enregistrer
+1