Qatar : 24 Rafale pour 6,3 milliards d’euros

Tout le monde s’arrache le Rafale, enfin presque… Après l’Egypte en février (24 Rafale), l’Inde en avril (36 Rafale), le Qatar a décidé d’acquérir 24 avions pour 6,3 milliards d’euros. L’Elysée a confirmé cette transaction le 30 avril après un entretien avec l’émir du Qatar, le cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani.

Depuis février 2013, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense français, a rendu une dizaine de fois visite à l’émir du Qatar afin de négocier l’achat des avions. Succédant à son père, le jeune émir avait expliquait en février 2014 qu’il tiendrait la promesse de son père et qu’il achèterait les avions.

Les négociations se sont accélérées afin que le Qatar soit livré au plus vite au vu des tensions qui agitent la région.

36 pilotes et une centaines de mécaniciens recevront une formation en France. Les premières livraisons des avions sont programmées pour 2017.

Le contrat sera signé le 4 mai à Doha.

Dassault décroche ainsi trois contrats en trois mois ! Un effet d’entraînement souhaité par tous ! La production de l’avion devra donc s’intensifier sur le site de Mérignac (près de Bordeaux). Ces dernières années, seulement 11 avions étaient construits chaque année.

La Défense devra sûrement diminuer ses achats d’avion, réalisant des économies. Celles-ci pourront être investies dans d’autres domaines.