Barrage de Sivens : l’abandon du chantier oui mais à quel prix ?

Suite au décès de Rémi Fraisse, jeune manifestant écologiste, l’avenir du barrage de Sivens est en danger. Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie a annoncé à la sortie du conseil des ministres une réunion mardi pour statuer sur le sort du barrage.

D’après RTL, si le projet du barrage de Sivens dans le Tarn était abandonné, la note sera salée ! LE coût s’élèverait entre 2 et 3 millions d’euros et tout ça à la charge du contribuable de la région Midi-Pyrénées.

Alors qu’une enquête doit déterminer l’origine de l’explosion qui a tué le jeune Rémi Fraisse le week-end dernier dans le Tarn, les travaux du barrage de Sivens pourrait être définitivement suspendus. Les conseillers généraux du département devraient être soumis à un vote suite à un constat des experts missionnés par le gouvernement.

Cependant, le président du conseil général continue de défendre avec fermeté le projet dans les colonnes du Monde. «Ce projet est très important pour sécuriser les terres agricoles alentour. Il ne s’agit pas de soutenir de l’agriculture intensive contrairement à ce qui est affirmé, car sur notre territoire, il s’agit pour l’essentiel de petites exploitations.» a-t-il déclaré.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1