Mort de Rémi Fraisse : le décès du manifestant est-il du à une bavure policière ?

Le week-end dernier, le corps de Rémi Fraisse a été retrouvé non loin du chantier du barrage de Sivens. La cause de la mort du jeune manifestant de 21 ans serait due à une grenade envoyée par les forces de police.

Suite à la mort de Rémi Fraisse, de nombreuses manifestations ont secoué  toute la France. Bavure policière ou simple drame, de nombreuses voix se sont levées pour dénoncer ce triste évènement.  Malgré l’appel au calme de la famille du jeune garçon décédé, les tensions ont du mal à s’apaiser.  Le parti de gauche mené par Jean Luc Mélenchon souhaite la démission de Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur.

Face à cette fronde contre le gouvernement, Cazeneuve a décidé mardi dernier de suspendre l’utilisation des grenades offensives utilisées par la gendarmerie. L’enquête a révélé que le décès était du à une grenade offensive lancée par les forces de l’ordre. Des traces de TNT ont été retrouvé sur les vêtements du « martyr ».  Invité de Public Sénat ce jeudi, Cazeneuve a tenu à souligner que la mort de Rémi Fraisse n’était « pas une bavure ». Pour le ministre, « on ne peut pas présenter les choses ainsi ».

Le directeur général de la gendarmerie nationale Denis Favier a annoncé qu’il n’exclura pas le gendarme qui a tiré la grenade.  Il a également accordé tout son soutien à l’agent mis en cause. « J’estime qu’il n’y a pas de faute intentionnelle a-t-il expliqué. Je ne laisserai personne au bord du chemin ».