Martine Aubry : la leadeur des frondeurs socialistes ?

Invitée de France Inter ce lundi matin, Martine Aubry est revenu sur ses propos publiés dans le Journal du Dimanche. La maire de Lille a tenu clarifié sa positon vis à vis du gouvernement.

Martine Aubry n’a pas terminé sa guerre contre Manuel Valls et François Hollande. Après avoir critiqué ouvertement le gouvernement dans les colonnes du Journal du Dimanche.

«La politique menée depuis deux ans, en France, comme presque partout ailleurs en Europe, s’est faite au détriment de la croissance», lance-t-elle. «Je demande qu’on réoriente la politique économique». Elle propose «une nouvelle social-démocratie» et réclame d’en «finir avec les vieilles recettes libérales».

Au micro de France Inter, Martine Aubry s’est positionné pour l’échange et la discussion : « Essayons tout simplement de débattre ». Etiquetée comme « nouvelle frondeuse », Martine Aubry a aussitôt réfuté l’usage de ce qualificatif. Elle ne veut pas « être un recours » face à François Hollande assurant vouloir sa « réussite » ainsi de celle de Manuel Valls. « J’ai tout fait pour que François Hollande réussisse à la présidentielle » et « je veux absolument qu’il réussisse ». Vers une unification de la gauche ? Il semblerait.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1