François Hollande : le président ne considère pas les pauvres ?

Dans son livre « Merci pour ce moment », Valérie Trierweiler explique « qu’en réalité président n ‘aime pas les pauvres ». François Hollande utilise le terme de « sans-dents » pour les qualifier. Nouvel argument pour l’opposition pour tacler Hollande.

François Hollande président sans cœur ? Valérie Trierweiler rapporte que François Hollande n’aime pas les pauvres. Elle écrit qu’il « s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres». Poursuivant: «Lui, l’homme de gauche, dit en privé: ‘les sans-dents’ très fier de son trait d’humour».

Se présentant comme l’homme de gauche par excellence, l’image de François Hollande prend un sacré coup ! Le FN a saisi l’occasion et s’est présenté comme les défenseurs des « sans-dents » dans un communiqué de presse. «Hollande méprise les ‘sans-dents’, le Front National les défend» explique le front nationale. Il estime que c’est « sans doute l’information la plus intéressante du livre».

Mais le mouvement d’extrême droite ne s’arrête pas là ! Marine Le Pen, invité de RTL, y voit « une formule abjecte ». «Si elle a été prononcée elle révèlerait une face de François Hollande qui ruinerait définitivement son image à l’égard de ceux qui lui ont fait confiance. » explique la chef du parti.

Même la gauche de la gauche reprend cette expression pour avoir sa part du gâteau.

 

Coup de pub pour Valérie Trierweiler, coup de massue pour François Hollande ! Le président de la République vit actuellement les pires moments de son quinquénat. Il peut dire dès maintenant au revoir à 2017.