FRANCOIS HOLLANDE : UN HOMME « FROID » SELON VALERIE TRIERWEILER !

La rentrée littéraire commence en grande pompe. Valérie Trierweiler sort le jeudi 4 Septembre « Merci pour le moment », son premier livre qui retrace ses neuf ans aux cotés de François Hollande.

François Hollande ne serait pas celui qu’on croit. Se voulant proche du peuple, chaleureux et altruiste, le président de la République serait selon Valérie Trierweiler un homme cynique et distant.

Un extrait de l’ouvrage relayé par l’Express ce mercredi illustre parfaitement ce tempérament. Avant un dîner, le président lui demande « Ca te prend beaucoup de temps pour être aussi belle ? ». La journaliste lui répond « oui un peu ! ». Hollande lui lance un sévère : « En même temps, on ne te demande rien d’autre ». Elle conclut cet épisode avec phrase : « Il est froid. Ne sourit pas. Je suis son faire-valoir, mais je ne dois rien valoir ». 

Pire encore, François Hollande serait obnubilé par la politique. Lors de l’arrestation de DSK à New York suite à l’affaire du Sofitel, le président de la république a tout de suite calculé les répercussions du scandale sur son avenir politique. «Ce n’est pas une bonne nouvelle, il risque d’y avoir un réflexe de légitimité autour de Martine Aubry.»

Plus surprenant, selon l’ex première dame Hollande « n’aimerait pas les pauvres ! » Lors d’un repas familial, il se serait ouvertement moqué des pauvres qu’il nomme les « sans-dents » .

En pleine déstabilisation politique, François Hollande perd une fois de plus en crédibilité. Par solidarité, de nombreux politiques ont décidé de ne pas lire le livre de Valérie Trierweiler.

Partagez8
Tweetez
Enregistrer
+1