PHOTOS DE STARS PIRATEES : QUE RISQUE LE HACKER ?

Suite à la fuite de photos intimes de célébrités sur la toile, le FBI et Apple se sont lancés dans une traque acharnée du hacker qui a publié lundi dernier de nombreux clichés intimes de stars. Depuis lundi, toutes personnes qui diffusent les photos se voient sanctionnées.

La police fédérale américaine et Apple enquêtent depuis lundi sur le désormais prénommé « Celebgate ». Le hacker a utilisé I Cloud, une base de données du géant Apple, pour voler les clichés de célébrités comme Jennifer Lawrence ou encore Rihanna. « Nous prenons très au sérieux la vie privée de nos utilisateurs et nous enquêtons activement », a déclaré Natalie Kerris, la porte-parole d’Apple.

Le FBI fait aussi sa propre enquête. « Le FBI est attentif aux accusations d’intrusions informatiques et à la diffusion illégale de documents concernant des personnalités de premier plan, il s’occupe du sujet » a affirmé une porte parole du FBI de Los Angeles.

Selon le site d’informations technologiques The Next Web, les pirates auraient profité d’une faille de la filiale à la pomme pour pirater les comptes des stars. La personne ou les personnes qui ont commis ce hacking risquent très gros. Ils pourraient écoper de 10 ans de prison et 76 000 euros d’amende.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1