Croissance nulle : « Ce n’est pas grave » ?

Alors que l’INSEE vient d’annoncer que la croissance a été nulle au premier trimestre 2014, contre une prévision de 0,1%, le ministre des Finances, Michel Sapin, assure que « ce n’est pas grave ».

Une croissance de 1% en France pour l’année 2014 serait un raisonnable, a déclaré Michel Sapin, jeudi 15 mai, sur Europe 1. « 1%, c’est le chiffre que tous les observateurs donnent. La prévision du FMI pour la France, c’est 1%, donc nous sommes dans des chiffres qui sont parfaitement des objectifs raisonnables. »

Miser sur le pacte de responsabilité ?

« Mais pour cela il faut réussir ce pacte de responsabilité », qui prévoit un allègement de 30 milliards d’euros du coût du travail d’ici 2016 auquel s’ajoute une baisse de la fiscalité de 10 milliards d’ici 2017, a-t-il confirmé. Il poursuit en expliquant qu’il faut maîtriser et diminuer les dépenses et que « c’est ça le cœur du pacte de responsabilité ».

La consommation des ménages a quant à elle chuté (-0,5%) au premier trimestre après +0,2 au dernier trimestre 2013. Autre indicateur en baisse : l’investissement des entreprises sur lequel compte beaucoup le gouvernement, n’a pas résisté, ressortant en baisse de 0,5% au premier trimestre, alors qu’il avait timidement redémarré fin 2013.

Croissance PIB

Le Parisien

Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1