Affaire Bygmalion : la fin de l’UMP ?

Après les nouvelles révélations sur des fausses « conventions », facturées au prix fort, certaines langues se délient à l’UMP, notamment celle du député Lionel Tardy.

Dans une interview accordée au site hexagones.fr, le député de la Haute-Savoie estime ainsi que Jean-François Copé n’a « plus rien à faire » à la tête de l’UMP. Pourtant, Lionel Tardy avait supporté M. Copé pendant sa campagne pour la présidence de l’UMP : « Entre les histoires sur l’élection à la présidence du parti et l’affaire Bygmalion, c’est une personne qui nous cause énormément de tort. Des copéistes me l’ont d’ailleurs dit, même s’ils font avec. »

Pas d’accès aux comptes de l’UMP

L’élu de Haute-Savoie a par ailleurs décidé de ne plus payer sa cotisation car « on cotise chaque année, on est adhérents de l’UMP, donc on devrait, comme dans toute association, avoir accès aux comptes, mais ce n’est pas possible ».

Mais ce n’est pas la première fois que Lionel Tardy fait parler de lui. Quand l’affaire du Bygmalion avait été révélée par Le Point, il s’était également positionné contre son camp.

TWEET TARDY

Aujourd’hui, il dénonce les dettes de l’UMP en expliquant au site hexagones.fr que « Copé n’aura plus que sa centaine de millions de dettes pour pleurer » en ajoutant : « Au mois de juin, l’UMP n’existera plus. » Au moins, c’est dit !

Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1