Tremblement de terre en France : les explications

Lundi soir, dans le quart Sud-est de la France dans les départements du Var et des Alpes-Maritimes, un séisme de magnitude 5,19 sur l ‘échelle de Richter a été ressenti. La secousse s’est produite à 21h27 entre Embrun et Barcelonette près de la frontière italienne et a duré une quinzaine de secondes d’après le Réseau national de surveillance sismique. Selon les données du RéNaSS, l’épicentre se situerait à une profondeur de 5 kilomètres.

TWITTERBkpSHASIYAAeEsm

Confirmation du séisme à 4,8 épicentre au laboratoire Ister près de Barcelonnette

Les pompiers, débordés d’appels, n’ont pour le moment recensé aucun blessé ni dégâts importants dans les Alpes-Maritimes. Le directeur du Sdis du 04, le colonel Thierry Carret, a déclaré «Nous avons eu des appels, nous sommes en train de faire des reconnaissances, pour l’heure il n’y a que des dégâts matériels mineurs, notamment des chutes de tuiles».

Un séisme tous les dix ans en France

Selon le Réseau national de surveillance sismique, «C’est une magnitude qui est importante pour la France, qui arrive à peu près tous les 10 ans». Le dernier séisme de magnitude similaire a eu lieu en Corse explique le centre. Un séisme pareil ne se produit qu’«une fois tous les trente ans dans les Alpes» a précisé le responsable du réseau Sismalp à Grenoble, François Thouvenot.

Pour l’organisme, les raisons du tremblement de terre sont simples. La sismicité de cette zone est causée par les compressions qui forment les Alpes, nées de la remontée de la plaque tectonique africaine sur la plaque eurasienne. «Aujourd’hui les plaques bougent continuellement» confirme le réseau spécialiste des mouvements sismiques.