Municipales : Ayrault va-t-il sauter dés aujourd’hui ?

En vue des résultats désastreux de la gauche au premier tour des élections municipales 2014, l’hypothétique départ du premier ministre en place, Jean-Marc Ayrault est de plus en plus souvent annoncé, notamment à cause de sa côte de popularité extrêmement faible.

Selon un sondage Ifop-SAS, publié mardi pour 20 Minutes et iTélé, le départ du premier ministre est souhaité par une majorité de français. 76% des personnes interrogées affirment être pour un remaniement et 69% veulent que Jean-Marc Ayrault quitte son poste au gouvernement.

Et les soutiens de Jean-Marc Ayrault sont faibles. Michel Sapin a annoncé ce mardi, « qu’il faudra changer » pour tenir compte de « la colère » contre le gouvernement, exprimée notamment via le premier tour des municipales. Le ministre du Travail ajoute que ce changement ce fera avec le « Premier ministre que le président choisira ». 

Bertrand Delanoë a, quant à lui, exprimé clairement son avis sur France Inter: « effectivement, je souhaite beaucoup plus d’ordre, d’abnégation et même de discipline (…). Il y a des progrès à faire de ce point de vue-là dans l’équipe qui dirige la France actuellement ». Le député PS, Jean Glavany, a même déclaré que le premier ministre actuel n’était « pas à la hauteur ».

Alors même que le remplacement de Jean-Marc Ayrault à Matignon n’est encore qu’une hypothèse, les spéculations quand à son potentiel remplaçant se multiplient. Les noms de Manuel Valls (ministre de l’Intérieur), de Laurent Fabius (ministre des Affaires étrangères) et le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone sont souvent évoqués.

«Ces voix qui s’élèvent contre Jean-Marc Ayrault, même au sein de la majorité, on les entend depuis deux ans, cela n’a rien de nouveau » a-t-on déclaré ironiquement mardi à Matignon. Mais au final, seul le président François Hollande décidera du maintien ou du départ de son premier ministre.