Amnesty : Prés de 800 executés dans le monde en 2013

Amnesty International a publié jeudi 27 mars son rapport annuel sur le nombre de mises à mort dans le monde. En 2013, l’association recense pas moins de 778 exécutions, une progression inquiétante par rapport à l’année précédente qui en comptait déjà 682.  

« Deux pays sont à l’origine de l’augmentation des exécutions en 2013 : ce sont l’Iran et l’Irak », explique la directrice des affaires internationales à Amnesty, au sujet de cette augmentation très « inquiétante ». Mais le pays qui condamne le plus d’hommes à mort reste la Chine. « Notre estimation totale exclut la Chine où des milliers de gens sont exécutés chaque année, mais où la peine de mort est un secret d’Etat » s’indigne-t-elle.

Amnesty a établit le classement des pays les plus meurtriers en terme de nombre d’exécutions. En voici le top 6 :

Mais Amnesty tient à conclure sur une nouvelle un peu réconfortante : « En dépit des revers enregistrés en 2013, on constate depuis vingt ans une baisse régulière du nombre de pays recourant à la peine de mort « . Alors que 37 pays l’appliquaient il y a 20 ans, ce nombre est tombé à 25 en 2004 et à 22 en 2013.