Paris VIII: un boycott entraîne l’expulsion de 10 israéliens

Invités au départ à venir dialoguer, dix étudiants israéliens venus en France se sont fait expulser illégalement de l’université Paris VIII vendredi 14 mars dernier.

En effet, étaient mis en place au sein de l’établissement des stands censés aboutir sur un dialogue inter-étudiants. Le but étant au départ de s’ouvrir à d’autres cultures et de faire tomber les clichés qui y sont souvent rattachés.

Mais le concept a complètement dérapé. Le stand des Israéliens qui affichait une banderole d’invitation portant le message « Pause café avec des israéliens? » s’est fait verbalement attaquer par un autre stand palestinien. Un débordement a connotation politico-religieuse qui n’a pas sa place dans une enceinte scolaire.

Les opposants scandaient des slogans aux messages clairs destinés à faire fuir les étudiants israéliens de l’université comme notamment « Israël casse toi, Paris VIII n’est pas à toi » repris en cœur ou encore des panneaux « Pas de dialogue » brandis à bout de bras en face du stand. Une manifestation a caractère xénophobe qui a entrainée des attitudes agressives et parfois même violentes. 

Suite à ces débordements, la présidente de l’université Paris VIII a pris la décision de virer les israéliens qui au départ souhaitaient simplement partager et dialoguer avec d’autres étudiants français. Une expulsion jugée arbitraire par les dix étudiants qui n’ont pas compris pourquoi ils devaient quitter les lieux alors que les responsables du boycott n’ont, quand à eux, pas été inquiétés.