Front National : Croix gammées et propos xénophobes sont toujours au programme

Un sympathisant FN fait machine arrière après avoir découvert des tatouages de croix gammées. 

Arnaud Cléré est un ancien militant UMP, qui avait été exclu pour avoir noué une alliance avec le Front National dans la Somme. Mais ce dernier a décidé de faire machine arrière après avoir été choqué par des tatouages de croix nazies. Il a aussi entendu des propos xénophobes et homophobes au sein du parti. Il explique que ces propos ont été entendus dans des conversations banales, comme si c’était tout à fait normal. Il déclare : « Il y a deux personnes, ça m’a choqué, qui étaient tatouées avec des croix nazies sur leur bras. Quand j’écoutais Marine Le Pen, je pensais que ce genre de personnage n’existait plus dans le Front national et malheureusement je l’ai vu de mes yeux ». Ce n’est donc pas la meilleure période pour le Front National, qui voit de nombreux scandales éclater autour de lui. Ou peut-être que le vrai visage du parti refait surface à travers certains témoignages.