Manuel Valls : Ce serait-il fait taper sur les doigts ? 

Manuel Valls, qui avait déclaré que « les Roms avaient vocation à retourner dans leurs pays », semble être revenu sur ses propos. 

Manuel Valls pourrait regretter ses déclarations. C’est ce que laisse entendre une source gouvernementale, parlant de « maladresse ». Pourtant, la place Beauvau a rectifié « Manuel Valls n’a pas parlé de maladresse. Il a simplement regretté la teneur des débats, l’exploitation de ses propos et les attaques dont il fait l’objet. » Cela étant dit, le ministre de l’intérieur a fait beaucoup parler, avec ses propos tendancieux, qui ont donné de la matière à ses détracteurs. D’autres se sont fait éjecter d’un gouvernement pour des remarques moins graves !

Manuel Valls aura peut-être eu une remontrance de la part du gouvernement. Si tel est le cas, il a joué au mauvais élève pour démentir les excuses qu’il avait pu formuler. Pourtant, les ministres et Jean Marc Ayrault ont du mal à cacher leur agacement face au trublion du gouvernement. La veille, le chef du gouvernement avait déjà sévèrement recadré la star des sondages lors des questions au gouvernement. L’entourage de Valls soupçonne Jean-Marc Ayrault d’avoir retenu seulement les informations qui l’interessaient.