Braquage en burqa !

Braquage en burqa !3

RédactionPublié le 8 février 2010 - Lu 1 315 fois

En plein débat sur l’interdiction du voile intégral, deux petits malins ont revêtu le vêtement de la polémique pour braquer un bureau de poste ! Samedi matin, vers 10h30, deux individu vêtus de burqas se sont attaqués à un bureau de poste à Athis-Mons, dans l’Essonne. Les braqueurs sont quand même repartis avec un butin d’environ 4 500 €.

Ils ont troqué cagoule noire et tenue de rigueur pour un costume des plus insolites ! Une vingtaine de clients de la Poste qui faisaient la queue au guichet ont vu débarquer, arme au poing, deux hommes (qu’ils ont d’abord pris pour des femmes) habillés de la fameuse burqa qui fait tant parler d’elle en ce moment. Les malfrats ont fait sortir les clients et réclamé aux employés du liquide. Le braquage s’est fait sans heurt, il n’y a eu ni blessés ni violence. Les deux braqueurs sont repartis en courant, le butin sous leur burqa. « Ils ont pris leur temps, témoigne un employé du supermarché situé en face du bureau de poste. Ils couraient, chargés, comme si de rien n’était. Les gens criaient Police ! Mais personne n’a tenté de les arrêter. Personne ne comprenait vraiment… »

Opération « camouflage » réussie pour ces deux braqueurs qui, malgré le bouclage du périmètre et les recherches actives de la police, n’ont toujours pas été retrouvés… Qui aurait cru que la burqa serait un déguisement aussi efficace ? On parie que cela va donner des idées à certains… Un fait divers insolite qui ne va pas manquer de mettre de l’huile sur le feu du déjà très brûlant débat sur le voile intégral.

Tags: , , ,

Be Social,
Share !

Commentaires (3)

  1. burqagirl dit le
    0

    la burqa va devenir à la mode, youhou !

  2. J’en suis sur et certain que c’est un coup de la DST pour appuyer les demandes de Sarko et son pote copé les deux amoureux de l’islam …

  3. Raphaël Zacharie de IZARRA dit le
    0

    LA BURQA : BÊTE NOIRE DES MOUTONS

    Que les beaux esprits qui me ressemblent réagissent avec fermeté par rapport au projet de loi relatif à l’interdiction du port de la burqa dans les lieux publics de notre pays !

    Attention ! Danger ! A travers ce projet d’interdiction du port de la burqa, insidieusement la France entre dans un processus de frilosité risquant de déboucher sur une sclérose institutionnelle, pour ne pas dire sur une criminelle bêtise.

    Je trouve que notre actuelle république commence à puer.

    Après s’être lamentablement dévirilisée devant l’essor de l’esprit féministe et de ses valeurs aseptisantes, voilà que Marianne a trouvé un ennemi à sa portée : les femmes voilées.

    Quel courage !

    Les porteuses de voiles, de burqas (et autres signes d’appartenance à des valeurs religieuses différentes des nôtres) sont devenues les nouveaux boucs-émissaires de la république sarkoziste et de ses poltrons aboyeurs.

    De quoi les Dupont ont-ils peur pour crier si fort leur haine de la burqa ?

    Ils tremblent devant les musulmans de France qu’ils associent stupidement à de sanguinaires terroristes ou plus généralement à des êtres primaires et sauvages pétris d’obscurantisme…

    En quoi la burqa (ce vêtement très digne de la femme musulmane qui se respecte) contrarie-t-elle les honnêtes citoyens de la France ? Nous sommes ici en pleine hystérie collective ! La république française est en train de lamentablement sombrer dans le racisme anti burqa.

    A travers la peur de la burqa, les français ont tout simplement peur de l’autre. La différence, surtout quand elle est blanche, pure, monacale, ostentatoire, est toujours difficile à accepter. C’est humain, je peux certes le comprendre mais cela ne m’interdis pas de dénoncer cette lâche attitude.

    Je trouve que les porteuses de burqa sont très courageuses pour oser prendre le risque de se confronter à la malveillance publique de certains citoyens français « bien intentionnés » quant à leurs motivations profondes… Ont-ils eux-mêmes conscience de la véritable cause qui les agite à ce point ? Les grands discours politiques qu’ils avancent ne sont que des excuses : comme c’est souvent le cas dans bien des domaines, sous maintes latitudes et à toutes les époques, les vraies raisons animant les anti burqa sont finalement beaucoup moins avouables… Il y a les raisons officielles : honorables, nuancées, policées…

    Et puis il y a les autres raisons : tranchantes comme la vérité.

    La burqa symbolise l’interdiction, l’oppression, l’injustice aux yeux des ignares, des gens simplistes, voire des dégénérés ivres de matérialisme, abreuvés de vulgarités, de films pornographiques, d’alcool, de drogues et d’autres licences qui les dévoient au lieu de les élever. Chaînes délétères de notre siècle qu’ils prennent pour le progrès de l’individu.

    Tandis que pour les esprits encore sains la burqa symbolise la VERTU.

    Là où notre république voit le mal, l’hérésie, la régression, certains aristocrates de mon espèce voient la beauté, la vérité, le progrès. Ne soyons pas naïfs : les intérêts de la république ne sont pas nécessairement ceux de la justice, de la raison ou de la morale.

    Ce n’est pas parce que voiles et burqas sont devenus les ennemis soudains de la république qu’ils sont mes ennemis sur le plan personnel : je refuse de me laisser entraîner dans cette honteuse manipulation étatique.

    L’intolérante république anti burqa sert la cause des xénophobes de tous bords : c’est du pain béni pour les racistes qui peuvent ainsi sous des dehors louables et en toute légalité exprimer leur haine raciale contre leurs frères à peau foncée !

    Bref, les anti burqa, qu’ils soient racistes ou non, ont tout simplement peur de la VERTU et de ses expressions vestimentaires, associant stupidement leurs personnels actes de bassesse et de faiblesse au triomphe de la liberté individuelle sur la morale religieuse… La vraie liberté consiste évidemment à résister aux viles tentations, non à y succomber. Les femmes voilées sont libres, leurs détracteurs non : ils frémissent à l’idée qu’on leur interdise de continuer à descendre dans la fosse. La burqa symbolise ce qui les effraie par-dessus tout : la propreté morale. D’où l’origine -peu flatteuse- de leur virulence à l’égard de la burqa…

    Déjà, nos curés ont ôté leur soutane pour prendre le métro : le symbole était devenu trop politiquement offensant pour cette république d’efféminés… Après avoir rendu les prêtres à la vie civile, vestimentairement parlant, on voudrait dévêtir publiquement les femmes voilées !

    Personnellement je ne me sens nullement offensé par la vue de femmes portant la burqa. Ni même nié par ces dernières dans ma différence de français n’adoptant pas leurs moeurs et leur religion. Au contraire, je suis heureux de pouvoir voir des femmes voilées dans une ville de province française sans que cela ne provoque de lynchages publics. Les porteuses de burqa font preuve non seulement de courage, de dignité, mais encore de tolérance : je n’ai encore jamais vu ce genre femmes critiquer quelques unes de nos habitudes décadentes alors qu’elles seraient moralement en droit de le faire, en vertu de leur position spirituelle avancée.

    France, pays de la liberté, qu’as-tu fait de ta tolérance ?

    Je ne parle pas de tolérance pour le sexe, l’adultère, l’alcoolisme ou la décadence en tous genres mais de tolérance envers la VERTU.

    S’attaquer aux symboles de vertu de la part de la république française, quel cynisme ! La grande, la belle, l’historique donneuse de leçons de vertu au monde entier aimerait aujourd’hui museler ses plus sincères apôtres professant sur ses propre terres…

    Et moi qui croyais que France rimait avec tolérance, différence… Je m’aperçois malheureusement qu’elle rime aujourd’hui avec rance.

    Oui, avec cette affaire de la burqa la France commence à puer la bêtise.

    J’invite les porteuses de burqa à résister héroïquement à l’actuelle oppression républicaine, à continuer à faire preuve de courage, de noblesse afin de contrer les travers de cette société de plus en plus frileuse, lâche et intolérante !

    Vive la burqa, vive la vertu, vive la liberté, vive la VRAIE république !

    Raphaël Zacharie de IZARRA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !