Benoît XVI : les vraies raisons du départ du pape

Benoît XVI : les vraies raisons du départ du pape0

HonorineRPublié le 13 février 2013 - Lu 1,134 fois

Lundi 11 février, la « démission » foudroyante du pape a subitement assombri le ciel céruléen de Rome. Un coup de tonnerre qui a fait trembler les murs de la Basilique Saint-Pierre et palpiter les cœurs de nombreux catholiques. C’est dans un discours en latin, tenu lors d’un consistoire au Vatican, que Benoît XVI a annoncé sa renonciation au pontificat… Officiellement, pour des raisons de santé. Affaibli tant physiquement que psychiquement par 86 années de vie terrestre, le 265e souverain pontife de l’Eglise catholique aurait donc préféré abandonner la « barque de Saint-Pierre ». Qu’en est-il vraiment ?

Si les raisons invoquées par Benoît XVI, alias Joseph Ratzinger, pour expliquer sa soudaine renonciation au pontificat suscitent l’admiration de nombreux leaders politiques et spirituels aux quatre coins du monde, elles laissent planer le doute dans l’esprit de quelques complotistes… Pour eux, la fumée qui s’élèvera bientôt dans le ciel du Vatican ne serait qu’une fumisterie ! Et les raisons officielles de la « démission » du pape dissimuleraient de biens sombres secrets.

Quand Benoît XVI déclare qu’« après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien », les partisans d’une conspiration papale conspuent le « menteur » en soutane ! Car pour eux, le successeur de Jean-Paul II mouille, de la tiare aux pieds, dans un flot de scandales… Et cela ne peut être que la vraie raison de sa renonciation.

C’est vrai. En huit ans de pontificat, Benoît XVI a vécu de bien sordides scandales : celui des prêtres accusés d’abus sexuels sur des mineurs, celui des fuites de documents confidentiels au sein du Vatican, le fameux « Vatileaks » qui conduisît à l’arrestation de son majordome, Paolo Gabriele, à l’automne 2012. Et le Saint-Père n’en serait pas sorti indemne.

C’est l’avis de l’historien des religions, Frédéric Lenoir, pour qui le scandale « Vatileaks » serait « la cause principale de sa démission ». « Il n’est plus en état de gérer ces querelles, même si l’affaire est juridiquement terminée », raconte-t-il. Une version que vient renforcer la déclaration de l’évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes, Michel Dubost : « La dernière fois que je l’ai vu, son esprit était bien là, mais c’est comme si son corps se diluait. Ça ne pouvait pas durer encore très longtemps. »

Où diable se trouve donc la vérité ? Dans la bouche de Benoît XVI ou dans celle de l’historien Lenoir ? Et si la vraie raison de la  renonciation du pape se cachait parmi les hypothèses fumeuses des twittos, qui depuis lundi, se déchaînent sur le réseau qui gazouille.

Voici le TOP 5 des explications les plus plausibles :

1. Benoît XVI ne supporterait plus ses vêtements trop amples qui obstruent son champ de vision.

pape vêtement

2. Le pape aurait été recruté par le Paris Saint Germain.

pape foot

3. Il aurait eu la main lourde sur le vin de messe.

pape vin

4. Il serait complice dans le scandale des pâtes au cheval.

pape findus

5. Le souverain pontife se serait lancé dans le cinéma.

pape cinéma

Crédit photo : AFP/ALBERTO PIZZOLI

Tags: , ,

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !