Pakistan : des Talibans s’attaquent à une écolière

Malala Yousufza a 14 ans, vit à Mingora (la principale ville de la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan), et s’est fait connaître grâce à son combat contre les islamistes, notamment sur la question du droit des femmes à l’éducation.  Hier, mardi 9 octobre, alors qu’elle sortait de l’école et s’apprêtait à monter dans le bus de ramassage scolaire, des combattants du Mouvement des talibans du Pakistan ont tenté de l’assassiner. Elle se trouve actuellement dans un état grave, à l’hôpital de Mingora, blessée par balle à la tête et au cou.

«Elle était pro-occidentale, elle parlait contre les talibans et elle considérait le président (américain Barack Obama) comme son dirigeant idéal», a expliqué un porte-parole des talibans, Ehsanullah Ehsan.

La notoriété de la jeune fille remonte à 2009, quand elle avait dénoncé sur un blog de la BBC les violences commises par les talibans, qui incendiaient les écoles pour filles et assassinaient leurs opposants dans la vallée de Swat, comme dans les régions voisines depuis 2007. Elle avait reçu l’an dernier le premier prix national pour la paix créé par le gouvernement pakistanais et avait fait partie des personnes sélectionnées au prix international des enfants pour la paix de la fondation néerlandaise Kids Rights.

L’assaut a été condamné par le président Asif Ali Zardari, qui a réaffirmé la détermination de son gouvernement à combattre les rebelles islamistes et à défendre le droit des femmes à l’éducation.