Missiles : la Corée du Nord est-elle capable de frapper les Etats-Unis ?

La Corée du Nord a affirmé mardi posséder des missiles stratégiques capables de frapper le territoire des Etats-Unis.

«L’armée révolutionnaire (de Corée du nord), y compris ses forces de missiles stratégiques, ont placé à portée de tir non seulement les forces américaines dans la péninsule coréenne mais aussi le Japon, Guam (territoire américain du Pacifique, ndlr) et même le territoire des Etats-Unis», a affirmé le porte-parole de la Commission de la Défense nationale dans un communiqué diffusé par l’agence officielle de presse nord-coréenne KCNA.

Pyongyang, a-t-il ajouté, se tient prêt à affronter n’importe quel ennemi, « capacité nucléaire contre capacité nucléaire, missile contre missile ».

Plusieurs experts sud-coréens interrogés par l’AFP estiment qu’il s’agit sans doute d’un énième « coup de bluff » de la République populaire démocratique de Corée, qui va d’échec en échec dans ses efforts pour développer des missiles intercontinentaux, destiné à répondre à l’accord conclu dimanche entre Washington et Séoul et permettant à la Corée du Sud de tripler quasiment la portée de ses missiles balistiques, qui couvriront ainsi la totalité de la Corée du Nord.

«Il n’y a aucune preuve que la Corée du Nord ait réussi un test de missile d’une portée suffisante pour frapper le territoire américain», a ainsi expliqué Yun Duk-Min, professeur à l’Académie nationale de diplomatie à Séoul.