Venezuela : Chavez réélu président

Hugo Chavez est parvenu à se faire élire, avec 54,42% des voix, pour un nouveau mandat de 6 ans.

«Merci à mon peuple aimé !!! Vive le Venezuela !!! Vive Bolivar !!!» et «Merci mon dieu ! Merci à tous et à toutes», a aussitôt écrit sur son compte Twitter le vainqueur. Le candidat de l’opposition, Henrique Capriles Radonski, a reconnu sans délai sa défaite et félicité le chef de l’Etat. « Pour gagner, il faut savoir perdre » a t-il déclaré.

Au pouvoir depuis 1999, le président de 58 ans a été élu pour la quatrième fois consécutive à la tête du pays disposant des plus importantes réserves de pétrole au monde. Il a une nouvelle fois pu compter sur le soutien des classes populaires, qui ont indéniablement profité des nombreux programmes sociaux mis en place sous sa présidence- selon la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Cepalc), qui dépend de l’ONU, la pauvreté a baissé de 20,8% entre 2002 et 2010 au Venezuela.

La question tabou de la campagne électorale revient maintenant au premier plan : malade d’un cancer dont la nature est « secret défense », opéré deux fois, Hugo Chavez, ira-t-il jusqu’au bout de son nouveau mandat de six ans ? Selon les observateurs de sa campagne, ses forces sont diminuées : il a réduit considérablement le nombre de déplacements et de réunions publiques et multiplié les absences.

La gauche latino américaine, quoiqu’il en soit, n’a pas tardé à saluer sa victoire.« La victoire de Chavez est aussi la victoire de tous les peuples d’Amérique latine qui luttent avec leur dignité, souveraineté et destin propres », a estimé le président bolivien Evo Morales.