Parti socialiste : Un député veut des salles de « shoot » à Paris

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen souhaiterait que des salles de shoot soient ouvertes pour les toxicomanes parisiens. 

Les salles de shoot sont des espaces réservés aux toxicomanes, au sein desquels la consommation d’héroïne est autorisée.

La mesure existe déjà chez certains de nos voisins européens tels que les Pays-Bas et l’Allemagne. La Suisse est également équipée de ces infrastructures d’un nouveau genre.

Plus qu’un repère de drogués durs où l’on banaliserait la consommation, ces espaces seraient un bon moyen d’atteindre les populations les plus marginalisées qui ont de graves problèmes de santé, des dépendances et d’importants problèmes sociaux.

Idéalement, ces structures tenderaient à réorienter sur le long terme les consommateurs de drogues vers des services de traitements.

Le député souhaiterait que des salles soient ouvertes dans le 10ème, le 18ème et le 19ème arrondissement de Paris.

Dans l’opposition, l’idée fait bondir. L’UMP estime que la priorité est de « prévenir la consommation et non pas de l’encadrer ».