Téléchargement illégal : Hadopi c’est bientôt fini !

La loi Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet) mise en place en 2009, est amenée à être modifiée ou à disparaitre. 

Aurélie Filippetti, actuelle ministre de la culture, a confié sa volonté de réformer ce dispositif.

En effet, elle estime que Hadopi n’a pas rempli son rôle de développeur d’offre légale, et trouve son fonctionnement beaucoup trop coûteux, « Sur le plan financier, 12 millions d’euros annuels et soixante agents, c’est cher pour envoyer un million d’e-mails ».

La ministre va tout d’abord intervenir au niveau budgétaire, et va demander à ce  » que les crédits de fonctionnement de la Hadopi soient largement réduits pour l’année 2012″.

Dans un contexte de crise, Aurélie Filippetti agit juste, « Je préfère réduire le financement de choses dont l’utilité n’est pas avérée ».

Pour faire évoluer les principes et les fonctionnements d’Hadopi, la ministre rattachée à la culture a confié une mission à Pierre Lescure, mi-juillet, sur l’adaption des secteurs culturels au numérique. Ce dernier doit impérativement faire évoluer cette haute autorité. Ses propositions sont attendues pour mars 2013.

La ministre quant à elle, va établir un constat complet de la situation, avant de lancer les débats et de recueillir les propositions.

Un site internet dédié à l’amélioration d’Hadopi permettra au public d’être informé et donnera la possibilité aux intéressés de contribuer.