Scolarité: Quand les universités jouent avec les frais de scolarité

L’Unef, principal syndicat étudiant en France, dénonce dans son rapport annuel, la pratique illégale de frais de scolarité démesurés dans l’enseignement supérieur. 

En moyenne, une inscription en licence coûte annuellement 180 euros et 250 euros en master à la faculté.

Cependant, 30 universités ont tendance, malgré l’importance fondamentale de favoriser l’accès aux études, à se lâcher sur les prix proposés aux élèves désireux d’étudier.

Emmanuel Zemmour, président de l’Unef, a tenu à rappeler que les formations dispensées post bac ainsi que leurs coûts, étaient régis par des lois strictes.

6 universités sont principalement concernées par cette pratique tarifaire abusive ; Mulhouse (400 euros), Toulouse ( 575 euros), Strasbourg ( 600 euros) , Ponts et Chaussées (676 euros),  Paris I (700 euros),et Grenoble où les frais d’inscription peuvent atteindre 800 euros.

L’année dernière, 40 établissements étaient coutumiers des tarifs de scolarité trop élevés.

L’Unef ne peut que se réjouir de cette nette amélioration dûe à des procès gagnés en justice, obligeant les universités à rembourser leurs étudiants.