Rennes : Des collégiens se battent à mort

Dans la journée de dimanche, un collégien âgé de 16 ans a été interpellé dans la région rennaise, à la suite du décès d’un de ses camarades pour lequel il est tenu responsable. 

Tout s’est passé en fin de semaine dernière dans le collège de Cleunay. Un adolescent en classe de 3ème s’en prend à un autre collégien scolarisé en 5ème. Les deux jeunes hommes se battent dans la cour du bâtiment. Après l’échange de coups, le plus âgé s’en prend à la gorge du plus jeune.

A 16 ans, l’adolescent pratique la strangulation sur son camarade, qui tombe au sol. Malgré l’intervention de deux enseignants pour le réanimer, le jeune de 13 ans doit être transféré à l’hôpital. Hôpital duquel il ne ressortira pas vivant.

Où étaient les surveillants quand les deux collégiens en sont venus aux mains ? Faute de temps, ces derniers n’auraient pas eu le temps d’intervenir.

L’adolescent qui a tué son camarade à la force de ses mains, ne s’était jamais fait remarqué auparavant. Seul un vol de vélo avait été constaté par les forces de police.

Face à ce drame qui reste inexplicable, le ministre de l’éducation, Vincent Peillon, est intervenu sur place samedi dernier, pour faire preuve de solidarité et d’amitié auprès des familles et du corps professoral.

Le jeune homme devenu tueur malgré lui, fort affecté par les conséquences de ses actes, est mis en examen depuis dimanche, et sera jugé sur le chef d’inculpation qu’est l’homicide involontaire.

En mémoire de la victime dont les talents en football étaient prometteurs,mais aussi en soutien pour ses parents,une marche devrait être organisée prochainement.

Une cellule de soutien a été mise en place dés ce matin au sein du collège, et une minute de silence sera faite en honneur du collégien dans plusieurs établissements scolaires en Bretagne en début d’après midi.