Dérapage- Une enseignante demande une minute de silence pour Merah!

A Rouen, une professeur de lycée a demandé à ses élèves d’observer une minute de silence en la mémoire du terroriste Mohamed Merah,  mort jeudi dans la matinée.

Une demande qui a indigné le ministre de l’Education nationale Luc Chatel. Le ministre a demandé immédiatement au recteur de l’académie de Rouen de suspendre la professeur en question de ses fonctions et d’engager une procédure disciplinaire à son encontre.

Une initiative qui a choqué d’autant que le tueur au scooter a été l’homme le plus haï de France ces dernières semaines. Ses crimes commis avec un sang froid ont semé la terreur. Le ministère de l’éducation nationale a exprimé son indignation dans un communiqué et a qualifié l’initiative malheureuse de la professeur d’inadmissible.

« Il condamne sans réserve ce comportement inqualifiable et précise qu’il a demandé au recteur de l’académie de Rouen de suspendre immédiatement le professeur de ses fonctions et d’engager une procédure disciplinaire à son encontre. Le ministre tient à rappeler que cet acte isolé ne saurait occulter la dignité dont a fait preuve l’institution scolaire dans son ensemble tout au long de la semaine: en honorant la mémoire des victimes du tueur de Toulouse, elle a su réaffirmer les valeurs qui fondent notre République et que les professeurs ont pour mission de transmettre à leurs élèves »