Anne Sinclair : ennemie jurée des féministes?

Anne Sinclair a enfin parlé . Dans les colonnes du parisien, la journaliste a évoqué ses choix, son soutien infaillible à son mari et le traitement médiatique réservé à ce qu’on appelle aujourd’hui l’affaire DSK.

« Que des femmes se soient senties déçues par moi, je suis navrée de le dire, mais c’est leur problème ! Je n’ai pas à les comprendre, elles expriment des positions et des sentiments, je les écoute mais l’idée qu’on se permette de juger de l’attitude de quelqu’un dans sa vie privée m’est complètement étrangère » . C’est sans gants de velours qu’Anne Sinclair commente les récents événements qui ont fait basculer sa vie.

Elle n’oublie pas de tacler les féministes qui lui ont reproché son soutien pour DSK. « Comme dans toute société en crise, on assiste à un repli. Les gens ont peur de l’avenir. D’où une tendance plus moralisatrice (…). Des féministes autoproclamées ont transformé cela en machine d’interpellation pour dicter à chacun comment il fallait vivre. »

Elle ne peut désormais faire l’impasse sur l’épisode New Yorkais et affirme assumer tous ses choix. Interrogée sur l’emballement médiatique dont elle a fait les frais, l’ex vedette de « 7 sur 7 »  répond qu’elle «  comprend très bien que cette affaire ait fait grand bruit et qu’on l’ait traitée abondamment. Mais je trouve qu’à cette occasion toutes les digues qui protégeaient la vie privée ont été rompues. » 

 

 

 

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer