Concordia : La conversation qui accable le capitaine

Un enregistrement d’une conversation avec les garde-côtes italiens révèle que Francesco Schettino, le commandant du Costa Concordia, a bien quitté le navire, échoué, avant la fin de l’évacuation des passagers.

Le commandant sur Costa Condordia, le bateau de croisière qui s’est échoué au large de la Toscane (Italie), ne cesse de faire parler de lui. Entre manque de compétences et non respect des ordres, Francesco Schettino a montré qu’il était dénué de tout professionnalisme.

En total contradiction avec ses déclarations, la bande son est une preuve que le commandant n’a pas respecté les règles en vigueur dans la marine et qu’il a même refusé de remonter à bord lorsque cela lui a été demandé.

« Commandant, c’est un ordre, c’est moi qui commande maintenant, vous devez aller à la proue, remonter à bord et coordonner les secours« , lui intime un officier de la capitainerie, selon une retranscription diffusée par l’agence Ansa.

Mardi, le bilan du naufrage restait toujours incertain. Les autorités en charge de l’affaire font état de 6 morts, 29 personnes portées disparues et une soixantaine de blessés. La découverte d’une septième victime, annoncée par le site Internet du quotidien italien La Stampa, n’a pas été confirmée.

Interrompues à cause de l’instabilité du bateau, les recherches ont repris pour contrôler les zones qui ne l’ont pas été.

Le Costa Condordia transportait 4 229 personnes, dont un peu plus de 3 200 touristes et un millier de membres d’équipage.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9fCBpItpLHk&feature=player_embedded[/youtube]