Russie : Un sous-marin nucléaire prend feu

Jeudi soir, un sous-marin nucléaire russe a pris feu à Rosliakovo. Le ministère russe des situation d’urgence a précisé qu’aucune fuite de radioactivité n’avait été constatée en provenance du sous-marin Ekaterinbourg, mis en service en 1985.

Vendredi matin, l’incendie du sous-marin était « maîtrisé », mais une partie de l’équipage se trouvait toujours à bord. Le ministère de la défense a indiqué qu’« une partie de l’équipage est à bord du sous-marin et contrôle en permanence les paramètres de températures et de dioxyde de carbone. » Le feu devrait être « complètement éteint dans les heures qui viennent, » a indiqué un porte parole de ministère des situation d’urgence.

Selon les autorités, le niveau de radioactivité mesuré dans la localité de Rosliakovo reste dans la norme et ne présente « pas de menace pour la population. » « Ces paramètres sont dans la fourchette de fluctuation de la radiation naturelle. Il n’y a pas de menace pour la population », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les causes de l’incendie sont encore inconnues, mais une enquête criminelle a été ouverte pour « destruction ou endommagement de biens militaires par imprudence. » Selon les autorités russes, le système de propulsion nucléaire a été coupé, et les autorités ont indiqué que le sous-marin ne dispose d’aucun système d’armement. Ce type de submersible peut néanmoins contenir jusqu’à 16 missiles balistiques intercontinentaux.