Affaire DSK : l’audience repoussée, la stratégie de Nafissatou Diallo fonctionne

Affaire DSK : l’audience repoussée, la stratégie de Nafissatou Diallo fonctionne0

RédactionPublié le 27 juillet 2011 - Lu 680 fois

La prochaine audience du procès de Dominique Strauss Kahn a été repoussée au 23 août. Cette décision intervient juste après le témoignage de Nafissatou Diallo dans la presse. La nouvelle stratégie de l’accusation semble fonctionner.

L’audience judiciaire de Dominique Strauss Kahn, prévue initialement le 18 juillet et repoussé au 1er août , vient d’être reportée au 23 août. Cette décision a été prise hier, alors que Nafissatou Diallo vient de faire paraître son témoignage dans la presse. La présumée victime d’agression sexuelle a donné sa version des faits par le billet du réputé magazine Newsweek. La jeune femme a également accordé un entretien télévisé à la chaîne ABC News dans l’émission « Good Morning America« , un choix stratégique. Les mots et les gestes de la femmes sont très expressif et bien choisis, rien de mieux que le pouvoir des images pour influer sur l’opinion publique.

Depuis que le New York Times a révélé les mensonges de Nafissatou Diallo, la présumée victime est jugée durement. Les tabloïds américains la traitent de prostituée. Son image et sa crédibilité ont pris un fort coup. Comme le rapporte le Parisien, après la libération de DSK Kenneth Thompson avait laissé entendre que la jeune femme parlerait publiquement. Le récit émouvant et prenant de la jeune femme, ponctué de quelques larmes discrètement essuyées ont pour but de faire peser la balance du côté de l’accusation. « C’est la tentative du dernier moment maintenant pour mettre une pression féroce sur le procureur, pour qu’il ne baisse pas les bras et n’abandonne pas les accusations et le procès contre M. Strauss-Khan« , analyse Christopher Mesnooh sur BFM TV.

Le report de l’audience au 23 août semble aller dans ce sens. Le procureur peut ainsi continuer son enquête avant de faire le dur choix auquel il sera confronté. Lors du dernier report d’audience, certains avocat avait jugé que cela pouvait jouer en faveur de Dominique Strauss Kahn car ses avocats auraient pu « insister sur le fait que, si les charges n’étaient pas abandonnées rapidement, ils demanderaient au juge de fixer la date d’un procès immédiat« , selon Me Ron Soffer. Cette hypothèse n’aurait pas arrangé le procureur, qui n’aurait alors pas eu le temps de consolider le dossier de Nafissatou Diallo. « D’après ce que nous comprenons, le procureur général poursuit ses investigations. Nous espérons que d’ici le 23 août, il conclura à un non-lieu« , ont déclaré Benjamin Brafman et William Taylor, les avocats de l’ancien directeur du Fonds Monétaire International.

Crédit photo : ABC News.

Tags: , , , , , , , , , , ,

Be Social,
Share !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter

Inscrits toi à la newsletter, reçois le magazine et les derniers actus dans ta boîte mail pour profiter ainsi des bons plans chez nos partenaires !