Joggeuses : Un fou encagoulé les met en garde

Alors que ces derniers mois plusieurs joggeuses ont été enlevées et tuées lors de leur footing, un homme étrange surgit sur le chemin de celles qui s’aventurent dans les bois pour les mettre en garde.

Un agriculteur isérois de 21 ans avait pris l’habitude d’effrayer les joggeuses de tout âge en surgissant sur leur chemin, armé d’un pistolet à billes et encagoulé. Il a été interpelé dimanche. « Il se présentait comme travaillant pour la gendarmerie et leur faisait la morale. Il les mettait en garde contre les risques qu’elles prenaient en courant seules dans les bois« , a expliqué l’adjudant-chef Michel Aragon, comme le rapporte Ouest-France.

Ces « agressions » ont eu lieu au moins à quatre reprises en avril et en juin en Isère. Le problème c’est que cette sorte d’ange gardien hors du commun a dépassé les bornes. Début juin, il a demandé à une des joggeuses de baisser son pantalon. Celle-ci s’est mise à pleurer, ce qui a dû attendrir l’homme. Il est passé d’un comportement menaçant à rassurant en tentant de la calmer. Il enlève alors sa cagoule, ce qui a permis à la police d’établir un portrait robot.

L’agriculteur n’a jamais touché ses victimes. Il a été libéré lundi mais devrait subir un examen psychiatrique.

Les joggeuses ne sont pas au bout de leurs surprises.

Crédits photo : Bruno P.

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer