GEORGES TRON: sa première nuit sous les verrous pour agression sexuelle !

Ca devait arriver, l’ancien secrétaire d’État, a été placé en garde à vue par la police judiciaire de Versailles (Yvelines), a annoncé ce lundi le parquet d’Évry (Essonne). Une perquisition serait en cours dans son bureau de la mairie de Draveil, dés demain il sera confronté à ces deux accusatrices. Il n’est pas le seul a être impliqué dans cette sordide affaire, son adjointe, Brigitte Gruel est également en garde à vue, accusée de complicité dans cette affaire.

Les deux femmes dénoncent des faits qui se seraient déroulés entre 2007 et 2010. Sous couvert de réflexologie (massage thérapeutique des pieds, ndlr), l’élu leur aurait prodigué des massages s’apparentant à de véritables agressions, selon leurs déclarations.

La guerre est donc déclarée, « Maintenant, il va pouvoir riposter. Il va rendre coup pour  coup », a assuré son avocat Me Olivier Schnerb sur BFM TV.

Pour sa part, Georges Tron avait décidé de porter  plainte pour  dénonciation calomnieuse contre les deux jeunes femmes. « Dans les deux cas, j’ai des éléments  démontrant que leur démarche est inspirée par une vengeance personnelle », avait-il déclaré.

Une question se pose pourquoi Mr Tron a t-il démissioné aussi vite, aurait il quelque chose à cacher, que va t-on retrouver lors de cette perquisition ?

Son sort sera t-il le même que DSK ?

Partagez5
Tweetez
Enregistrer
+1