Disneyland : « le train de l’enfer »

Une journée de détente peut vite se transformer en drame. C’est ce qui s’est passé lundi après-midi dans l’attraction « le Train de la mine » à Disneyland Paris. Cinq personnes ont été blessées, dont une grièvement, après que des morceaux du décor se sont détachés.

« Le Train de la mine », une des attractions à succès de Disneyland Paris, a percuté lundi après-midi un rocher en résine qui s’était détaché du décor. Cinq blessés sont à déplorer, dont un homme de 38 ans victime d’un traumatisme crânien, sur les 25 personnes qui se trouvaient à ce moment-là dans les wagonnets. L’homme a été évacué à l’hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine) en hélicoptère. « Ses jours ne sont pas en danger », selon un porte-parole du parc, tandis que les quatre autres personnes touchées ont été soignées sur place.

Evidemment, l’attraction a été fermée « jusqu’à nouvel ordre selon notre procédure normale, pour voir ce qui s’est passé », a expliqué le porte-parole. Une enquête a donc été ouverte et confiée au commissariat de police de Chessy.

Heureusement, c’est la première fois qu’un évènement de ce genre se produit dans le parc. Seul un incendie déclaré il y a deux ans sur le toit de l’attraction Rock’n’Roller Coaster est à signaler, mais qui n’avait fait aucune victime. La direction de Disneyland avouait ne pas comprendre l’origine de l’accident de lundi puisqu’il y a « une maintenance en continu ». Jointe par le Parisien,  la direction assure que le parc « vérifie tout chaque jour. En plus, cette attraction a été entièrement réhabilitée il y a deux ans. » Ouverte il y a 19 ans,  « le Train de la mine » est pourtant devenu « le Train de l’enfer ».

Image de prévisualisation YouTube

Partagez4
Tweetez
Enregistrer
+1