100 000 mails pour Hadopi, et des réponses… humoristiques

Le Figaro dresse aujourd’hui le premier bilan de la hadopi, la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet, qui a envoyé ses premiers mails en octobre. Le quotidien français propose également un florilège des plus belles réponses des internautes.

Destinée à lutter contre le téléchargement illégal, Hadopi a envoyé 100 000 mails d’avertissement aux internautes depuis octobre. Rappelons que les sanctions en cas de téléchargement illégal sont graduées. L’internaute reçoit d’abord un premier mail d’avertissement. S’il récidive dans les six mois, il en recevra un deuxième accompagné d’une lettre recommandée. Au bout de la troisième fois, il risque une amende et une suspension de sa connexion internet.

Ce qui fait pour l’instant une moyenne de 2 000 mails par jour, bien loin des 10 000 avertissements quotidiens annoncés à l’origine. Les magistrats de la Hadopi expliquent avoir « volontairement choisi cette proportion pour tester le dispositif et évaluer les réactions ». Justement, 15% des internautes avertis ont envoyé un courrier (et on pas un courriel) aux magistrats. Le figaro fait un listing des réponses les plus amusantes.

Il y a par exemple ce monsieur, ignorant qu’il a été pris pour avoir téléchargé un morceau de musique, qui fait son mea culpa : « C’est vrai, j’ai téléchargé l’épisode de cette série. J’avais suivi toute la saison. […] mais je n’ai pas pu voir cet épisode. […] Je m’engage à ne plus recommencer. Mais, s’il vous plaît, laissez-moi télécharger encore le dernier épisode. »

Ou encore cette dame qui jure mordicus qu’elle n’a pas pu être repérée après avoir téléchargé un morceau de Yannick Noah, puisqu’elle déteste ce chanteur. « Peut-être toutes ces fenêtres publicitaires qui traversent l’écran m’ont-elles troublée ? Aurais-je cliqué sans le vouloir ? Ah tiens justement, revoilà une publicité pour Yannick Noah sur mon ordinateur, qui me nargue…» Bien sûr, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’aluminium.

Et on vous passe ceux qui accusent leurs voisins, voire même des membres de leur famille !

Hadopi devrait monter en puissance à partir de janvier 2011, avec l’envoi d’emails et de lettres recommandées aux récidivistes.

Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1