La « fellation quasi-nulle » de Rachida Dati fait buzzer

A chaque semaine son buzz politique. Invitée hier par Anne-Sophie Lapix dans l’émission Dimanche + de Canal, Rachida Dati s’est distinguée avec un magnifique lapsus confondant, tenez-vous bien, inflation avec « fellation »…et la vidéo fait bien évidemment le tour du web.

Suite à une question de la journaliste sur les raisons d’un plan de licenciement chez Lejaby dans l’Ain, Rachida Dati a malencontreusement substitué « inflation » par « fellation ». Voyez-vous le rapprochement? Ce malheureux lapsus de l’ancienne Garde des Sceaux fait le buzz en ce début de semaine.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xeynin_lapsus-dati-confond-inflation-et-fe_news#hp-sc-p-1[/dailymotion]

Et depuis, la maire du 7ème arrondissement de Paris, tente d’expliquer comment sa langue a bien pu fourcher. Après un message posté sur son profil Facebook hier où elle trouve « dommage que ce soit le seul message politique qui ait été repris surtout sur un sujet aussi grave », Madame Dati a avoué, avec beaucoup d’humour, ce matin sur RTL, qu’elle a parlé « un peu trop vite ». Et  en tentant de dédramatiser avec ceci: « mais bon si ça fait rire tout le monde » concède-t-elle.

Si c’est vrai que cela est dommage de retenir ce lapsus au reste du discours politique de la député européenne, on peut néanmoins s’interroger sur la place du mot « fellation » sur un sujet si important. Madame Dati a certes parlé trop vite mais, faire un lapsus, n’est-ce pas la conséquence de quelque chose qu’on pense inconsciemment? On peut donc se demander si l’ex-ministre de la justice avait bien l’esprit à l’argumentation politique qu’elle développait sur le plateau de Dimanche + où si elle était loin…très loin dans ses pensées.