Festival de Cannes 2010 : c’est le jour J

La cérémonie d’ouverture du 63ème Festival de Cannes se déroulera ce soir. Tour d’horizon de ce que sera cette édition qui débute sous des cieux peu cléments.

Le Festival de Cannes, c’est avant tout un festival de cinéma. Plus les années passent, plus la dimension cinématographique de l’évènement a tendance à passer au second plan. Théâtre (!) de moult évènements plus ou moins off et souterrains (des contrats de toutes sortes se signent, le mercato télévisuel y commence, des stars et des starlettes en mal de popularité se montrent dans les soirées, des couples affichent leur amour fou sur le tapis rouge (mais si, puisqu’ils nous le disent !), etc…), il en deviendrait plus une vaste vitrine médiatico-people-trash qu’un summum du glamour et de l’élégance.

Et le cinéma, dans tout ça  ? Cette année, ce sera le Robin des Bois de Ridley Scott qui fera l’ouverture. Le réalisateur ne pouvant pas être présent pour cause d’opération du genou, ce sera à Russell Crowe et à Cate Blanchett de défendre le film ce soir. Présenté hors compétition, ce préquel du célèbre héros est sorti sur les écrans français aujourd’hui même.

Quid du concours, et de la Palme d’Or tant désirée par les cinéastes du monde entier ? Cette année, elle sera décernée par Tim Burton, président du jury, le 23 mai, soit après dix jours de compétition acharnée.

La sélection de cette 63ème édition est très internationale, avec 19 films en lice dont cinq films asiatiques, trois réalisateurs français, une oeuvre africaine, un film russe en faveur de Staline déjà très controversé, et des habitués comme Woody Allen et Ken Loach. Les paris sont lancés.

Comme Cannes est également l’occasion de faire entendre des opinions politiques ou assimilées, plusieurs réalisateurs ont déjà signé une pétition en faveur de Roman Polanski. Hébergée sur le site de BHL, elle a déjà collecté les signatures de Jean-Luc Godard, Mathieu Amalric, Agnès Varda, et Olivier Assayas.

Pour finir, quelques chiffres : 200 000 personnes à Cannes pendant le Festival, contre 72 100 habitants tout le reste de l’année ; 25 500 professionnels du cinéma accrédités ; 38 000 euros à débourser pour passer une nuit dans la chambre la plus chère de Cannes ; le budget du Festival est de 20 millions d’euros et il a rapporté 250 millions d’euros en 2009.

Bien entendu, Planète Campus vous donnera régulièrement des nouvelles de cet évènement.

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !