Le volcan islandais se fait encore des cendres

Le volcan islandais Eyjafjöll crache à nouveau une grande quantité de cendres entre 4000 et 7000 d’altitude. L’Irlande ferme son espace aérien jusqu’à demain, pas de perturbation à prévoir pour le moment dans le reste de l’Europe.

Le désormais célèbre volcan islandais dont-on-ne-peut-pas-prononcer-le-nom a connu un regain d’activité jeudi soir, projetant à nouveau dans le ciel une quantité non négligeable de cendres.

Ce nuage se dirige actuellement vers le sud-est de l’Europe, obligeant l’Irlande à fermer son espace aérien pour la troisième fois en trois jours.

Selon l’Office météorologique islandais et de l’Institut islandais des sciences de la Terre, « l’éruption est redevenue explosive, la lave a cessé de s’écouler et la plupart du magma est projeté dans tous les sens en raison des explosions dans le cratère ».

Les autorités islandaises annoncent en outre que le volcan Eyjafjöll ne montre « aucun signe de fin d’éruption ».  Au repos depuis 180 ans, il était entré en activité le mercredi 14 avril dernier, paralysant l’espace aérien européen pendant plusieurs jours.

Pour le moment, aucune perturbation est à prévoir pour les aéroports français. A suivre…

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter (@PlaneteCampus) et soyez les premiers informés !

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer