Golbang : le 1er championnat mondial

golbang

À quelques jours de la Coupe du Monde de foot a eu lieu une autre compétition sportive d’envergure. Bien moins connu que le sacrosaint football, le Golbang – dont on vous parlait il y a quelques temps déjà, a en effet eu droit à son mondial ! Baptisés Millenial World Battles, ces premiers championnats du monde de Golbang ont été remportés par l’équipe française…

 

Les français champions du monde

 

Le 26 mai dernier se tenait à Bordeaux le tout premier mondial de Golbang. Dans l’espoir de décrocher le titre de champion du monde, les quatre meilleures teams de la discipline s’y sont rendues. Une rencontre au sommet remportée par les français de la Newteam ! L’équipe de France de foot n’a maintenant plus qu’à prendre exemple et faire de même sur le terrain…

 

La jeune équipe française a en effet réussi le grand chelem en remportant tous ses matchs ! Un bel exploit qui lui vaut le titre bien mérité de première championne du monde de Golbang… « La régularité sur la création de nos enchainements et la confiance que l’on a les uns envers les autres nous ont permis de remporter le titre », confiait Jordan Dutouya, capitaine – ou boss, de la Newteam.

 

Le nouveau sport des millenials

 

Lors de cette compétition, 7 trophées ont été mis en jeu, dont celui de Champion du monde de Golbang. Tout au long de la journée, les matchs se sont enchaînés sous forme de battles aller-retour entre les différentes équipes. Chaque battle a duré 20 minutes, découpées en 4 quart-temps de 5 minutes. Ce qui a donné lieu à des matchs spectaculaires et au résultats très serrés, notamment grâce au décompte de points très spécifique du Golbang. En effet, la discipline aime valoriser les buts spectaculaires et accorde donc plus de points selon qu’il s’agisse d’un but de la tête ou d’une lucarne.

 

La compétition a donc battu son plein pour le plus grand bonheur des participants, véritablement conquis par cette expérience sportive à la fois sportive et fun ! « C’est bon enfant, c’est marrant, ça change du vrai foot », commentait Étienne, étudiant à l’ESSEC. « J’ai connu le Golbang grâce au bouche à oreille dans mon école. C’est accessible, en lien avec le foot, tu peux jouer n’importe où, et c’est super cool ». Une discipline plus basée sur le fun que sur la performance, qui a effectivement tout pour plaire et qui a connu une ascension fulgurante en à peine un an d’existence !

 

Où faire du Golbang

 

Si vous avez raté le mondial et que vous aimeriez découvrir ce nouveau sport, il vous suffit de peu. 1 but, un demi-terrain , 1 zone à tracer et 2 teams de 3 joueurs ou joueuses et c’est parti !

 

Vous pouvez également vous tourner vers le réseau Le Five/Soccer Park, partenaire du Golbang vous permettant de pratiquer dans l’un de ses 40 centres en France. Cet été est peut-être l’occasion de vous y mettre !

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1