Baccalauréat : quand l’alimentation entre en jeu

baccalauréat

Pour réussir votre bac et survire aux épreuves, il n’y a pas que les révisions ! En effet, si vous ne lui donnez pas ce qu’il faut à manger, votre corps tout entier peut vous faire faux bond… Pour ne pas céder à la fatigue ou au stress, pensez donc à soigner votre alimentation. Tout de suite, quelques conseils nutrition pour le baccalauréat.

 

Bien manger la veille, mais pas trop

 

La veille au soir d’une épreuve, faites attention à ne pas trop vous goinfrer… comme on a toutes et tous tendance à le faire lorsqu’on est stressé ! Oubliez donc la viande rouge, le gras, les laitages et les plats en sauce. En effet, plus vous mangerez léger, plus la digestion sera facile et mieux vous dormirez ! À contrario, si vous vous laissez aller, vous risquez de surcharger votre estomac et de troubler votre sommeil.

 

baccalauréat

 

Plus la digestion est lente et difficile, plus le corps dépense de l’énergie. Or, cette énergie, vous en avez besoin pour le lendemain ! Afin d’éviter de vous lever patraque et mal reposé(e), optez donc pour des légumes, du poisson et des céréales complètes ou semi-complètes. En dessert, privilégiez des fruits frais ou en compote. Évitez toutefois les oranges et les kiwis, trop riches en vitamines C et qui vous empêcheraient de trouver le sommeil.

 

Le jour des épreuves du baccalauréat

 

Après une bonne nuit réparatrice, il est temps de faire le plein d’énergie ! Même si vous n’avez pas l’habitude de petit déjeuner, ne sauter surtout pas ce repas… Essayez plutôt de vous lever une heure plus tôt. Vous aurez ainsi le temps de bien vous préparer, et ressentirez plus facilement la sensation de faim.

 

Quand ça sera le cas, ne vous privez pas ! Pain complet, muesli, fruits frais et gorgés de vitamines, un tout petit peu de beurre ou de margarine, du lait d’amande pour faciliter la digestion, un œuf à la coque ou encore une salade de crudités (oui, oui, pour le petit déjeuner !)… Le matin, tout est permis !

 

Seule règle à respecter : fuir à tout prix les sucres raffinés, présents en grande quantité dans les confitures, pâtes à tartiner, sodas, céréales « minceur », et autres pâtisseries. S’il vous faut absolument votre bouchée de sucré, optez de préférence pour des fruits secs. Abricots, raisins ou figues feront l’affaire !

 

Quand le stress vous empêche de manger

 

Malgré toute votre bonne volonté, il peut arriver que vous soyez trop stressé(e) pour avaler quoi que ce soit. Dans ce cas, pas de panique ! Ne vous forcez surtout pas… Si possible, prenez une boisson chaude de type tisanes relaxante au tilleul ou à la verveine, un fruit et quelques tranches de pain.

 

Pour ne pas succomber à l’hypoglycémie pendant l’épreuve, emportez avec vous une petite lunchbox remplie d’une pomme coupée en morceaux et de quelques fruits secs. Il sera toujours temps de les grignoter pendant l’examen du baccalauréat et ainsi éviter malaises et pertes de mémoire !

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1